Compagnie Rêve général !

Domaine(s) d'activité

  • Arts du cirque et de la rue
  • Danse
  • Ecriture
  • Éducation - éducation populaire
  • Enseignement artistique
  • Pluridisciplinaire
  • Théâtre

Présentation

 

 

Présentation de la compagnie Rêve général !

La compagnie Rêve général !, créée en décembre 2006 développe, en lien avec son territoire, un projet comportant trois axes :
1. La création et la diffusion de spectacles vivants en prise directe avec les questionnements de notre époque, mêlant une exigence artistique de fond et de forme avec une volonté d’accessibilité forte.
2. La diffusion de spectacles vivants via l’organisation et la programmation du festival Coup de théâtre, qui a lieu en biennale sur le territoire de la communauté de communes de Mirecourt.
3. La médiation culturelle afin de rapprocher artistes et spectateurs, spectacles et citoyens, que ce soient les spectacles créés par la compagnie ou ceux programmés au festival.

 

Les partenaires de la compagnie Rêve général !

Rêve général ! est actuellement conventionnée avec le Département des Vosges, la Ville de Mirecourt et la Communauté de communes du Pays de Mirecourt dans le cadre d’une convention quadripartite (2015-2017) d’aide à la création, à la diffusion et à l’action culturelle. Elle bénéficie aussi de l’aide à la structuration des compagnies, conventionnement 2014-2016 de la Région Lorraine.
Elle a reçu l’aide à la production de la DRAC Lorraine sur ses créations Roulez jeunesse ! (2011) et Que d’espoir ! (2014). Elle a également été sélectionnée pour recevoir l’aide à la création de l’ADAMI sur ses créations Roulez jeunesse ! (2011), Que d’espoir ! (2014) et Les Préjugés (2016). Par ailleurs, Marie Normand, metteure en scène associée à la compagnie Rêve général !, a bénéficié de juin 2012 à décembre 2013 du dispositif Ministère de la Culture –DGCA de compagnonnage d’artistes avec Cécile Backès (actuellement directrice du Centre dramatique national de Béthune) pour leur travail de transmission entre metteures en scène.
Elle reçoit régulièrement du mécénat local et national pour ses actions sur le territoire du Pays de Mirecourt (festival, actions culturelles).
La compagnie a été soutenue pour la création des Préjugés par La ligue de l’enseignement et le réseau Quint’est. Elle a par ailleurs bénéficié à plusieurs reprises de publications dans des médias nationaux ; Le Piccolo (magazine théâtre spécialisé Jeune Public), Théâtres, France Inter, les Inrockuptibles ; dans de nombreux médias régionaux ainsi que dans le journal le Devoir (Montréal).


Une implantation au niveau local
Sur le territoire du Pays de Mirecourt, le département des Vosges et la Région Lorraine, elle a mis en place de nombreux partenariats avec toutes sortes de structures associatives (FOL, associations de réinsertion, d’alphabétisation, d’animation locale, Foyers ruraux, associations culturelles …), hospitalières (maisons de retraites, Centres médico psychologiques …), d’enseignement (maternelles, primaires, collèges, lycées généraux et agricoles), des communes…

 

Un rayonnement et une reconnaissance au niveau national
Elle est reconnue professionnellement au niveau national pour ses créations. Depuis 2007, les spectacles de la compagnie ont été ou vont être accueillis, soutenus et/ou coproduits par :
Le festival de la Clé des Champs dans le Morbihan, le Théâtre du Soleil (Paris) dans le cadre du festival Premiers Pas, le Centre Culturel de Levallois-Perret, le Théâtre du Château d’Eu , le Festival des Tchafornis (Belgique), Scènes Vosges, le Crea à Kingersheim (Festival Momix), le Théâtre de l’Ephémère du scène conventionnée pour les écritures contemporaines du Mans,le Théâtre des Deux Rives de Charenton-le-Pont / Saint-Maurice, le Trait d’Union, Centre Culturel de Neufchâteau, la Maison des Arts et des Loisirs de Laon, le Manège, Scène nationale de Reims, dans le cadre du festival Méli’môme, le festival Les Rappels de Coup de Théâtre à Mirecourt, le Théâtre de Sens (Yonne), La Passerelle, Rixheim (Haut-Rhin),la Salle Ernest Lambert, Châtenois (Vosges), Les Coëvrons, Evron (Mayenne), l’Espace culturel Boris Vian, scène conventionnée jeune public et adolescents, les Ulis (Essonne), Onyx, scène conventionnée danse, Saint-Herblain (Loire-Atlantique), l’OMA, Commercy (Meuse), la Maison des Arts et de la Culture, Bischwiller (Bas-Rhin), le Théâtre Ici et Là, Mancieulles (Meurthe-et-Moselle), le Théâtre de Privas (Ardèche), scène conventionnée théâtre et cirque, la Ville de Gaillard (Haute-Savoie), « Semaine ados » ,l’Espace Rohan, Saverne (Bas-Rhin), le Festival Compli’Cité – le Triangle, Huningue (Haut-Rhin), le Théâtre Massalia, Marseille, la tournée d’été de la CCAS (Morbier, Tantonville, Mesnil-saint-Père, Tronchy, les Chapieux, le Bonhomme, Corrençon-en-Vercors, Willer-sur-Thur, Morillon), le Nest-Centre Dramatique National de Thionville-Lorraine, le Studio d’Asnières, le festival Coup de théâtre ! dans la communauté de communes du Pays de Mirecourt, le Théâtre Gérard Philipe de Frouard, le Centre Dramatique National de Béthune, le Théâtre Gaston Bernard de Châtillon-sur-Seine, Scènes et Territoires en Lorraine, le Théâtre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne, le Relais Culturel de Thann, le Théâtre Dunois à Paris.

 

En 2016, création du spectacle Les Préjugés
Le calendrier 2016 s’avère bien rempli du côté de la création, avec une première résidence de répétition de notre nouveau spectacle Les préjugés qui a débuté en janvier, en immersion dans un lycée à Beuvry, en partenariat avec la Comédie de Béthune – Centre Dramatique National du Nord Pas-de-Calais.
Les résidences de répétition et d’écriture, toutes en milieu scolaire, donneront lieu à nombre d’actions de médiation en direction des jeunes.
Trois autres résidences auront lieu cette année dans trois lieux différents, en terminant par le lycée agricole et forestier de Mirecourt. Elles seront suivies par une tournée qui démarrera en août 2016 dans les centres de vacances de la CCAS (comité d'entreprise du personnel de l'énergie).
Quelques mots sur le spectacle Les Préjugés


Quelques mots sur le spectacle Les Préjugés

Il s’agit de traiter, avec humour, rythme et en grande proximité avec le public, des préjugés qui, de nos jours ou il y a trois siècles, peuvent être assez puissants pour empêcher une relation amoureuse entre deux jeunes gens …
Grâce à deux courts textes, l’un d’aujourd’hui, écrit par une jeune auteure, Marilyn Mattei, exprès pour le spectacle, et l’autre de 1746, écrit par Marivaux, à une bande de cinq acteurs et à un jeu complice avec le public, gageons que les spectateurs se laisseront emmener dans ces histoires d’amours contrariées, et prendront autant de plaisir avec un texte d’aujourd’hui qu’avec un texte classique !

 

 

Ses projets

Dans le cadre de leur collaboration, la compagnie Rêve général ! et la médiathèque de Mirecourt on le plaisir de vous proposer un spectacle à voir en famille. D’après Goethe, les frères Grimm,...
En savoir plus Rejoindre le projet
Le festival Coup de théâtre propose aux habitants d’un territoire rural des spectacles de grande qualité et accessibles à tous, reflets de la création contemporaine dans plusieurs disciplines...
En savoir plus Rejoindre le projet

Ses contributions

Aucun sujet pour le moment.