Assises de la culture

Suite à la journée des assises de la culture qui s'est déroulée le 10 avril dernier ...

Vous pouvez consulter ici la synthèse du diagnostic territorial de la culture ainsi que les comptes-rendus des ateliers.

 

Afin de connaître votre opinion, merci de prendre quelques instants pour répondre à notre questionnaire de satisfaction.

 

 

 

 

 

Commentaires
» dernier commentaire

Je ne suis restée que le matin, j'ai trouvé que c'était très professionnels, et n'ai pas osé intervenir en tant que simple "quidam" domiciliée en HLM. Toutefois j'aurais aimé dire que, ouvrir la culture n'est pas si simple ,car pensez, si vous êtes en maison, avez un travail privilégié, aimeriez vous volontiers vous rendre en HLM pour rencontrer des habitants dans une "zone" eh bien, pour beaucoup de personnes c'est pareil "dans l'autre sens" . De plus on ne favorise pas, j'ai tenu durant 4 ans bénévolement une petite bibliothèque de quartier avec bourse d'échanges "trocs" qui ne coûtait rien à personnes ! Ce doit être pour cela que l'on m'en a interdit l'accès et que cela ne fonctionne plus ! ! Je vous informe que, dans mon quartier, proche du planétarium bon nombre d'habitants n'y sont jamais allés (mais ont ils été invités ? ne serait ce qu'à une inauguration de locaux § ...) Voilà, donc j'ai été ravie de participer et que ce soit ouvert à tous, cela m'a permis d'entendre la difficulté de faire participer l'ensemble du public et surtout 'le souhait' que je n'imaginais même pas, donc je recommande aux habitants de mon secteur de se rendre au musée départemental le dimanche, mais comme seuls je ne les vois guère s'y rendre je vais solliciter mon association de quartier pour une visite guidée. Voilà mes impressions du matin, ne pourrait on solliciter à nouveau des bénévoles et ne pas tout professionnaliser ? je m'interroge. Mais ceci dit, bravo pour le conseil départemental pour cette organisation et cette ouverture possible au public. Cela m'a passionnée. Bonne chance et réussite aux organisateurs N L
Merci beaucoup pour ce retour. La question du bénévolat est au cœur de nos préoccupations et sera probablement inscrite au sein du schéma de développement culturel. Emmanuelle

Emmanuelle AFANASSIEFF

J'ai trouvé les échanges très intéressants et l'organisation parfaite. C'était vraiment un moment très agréable et constructif. L'après midi néanmoins, certaines participantes ont trusté la parole, difficile de s'insérer dans le débat alors que mes bons conseils pratiques auraient pu satisfaire certains participants.
Ce qui est très intéressant dans une telle manifestation hormis le compte rendu du diagnostic c est surtout le fait que tous les acteurs d un même pôle soient réunis et puissent échanger et partager dans des moments de convivialité .
Oui, ce fut une journée informative et enrichissante. Je confirme l'observation de Madame Cornevaux : dans les ateliers, la parole a été monopolisée par certains, problème accru par le fait que l'attribution de la parole n'a pas été donnée dans l'ordre des demandes, mais aux demandeurs les plus dominants et exigeants. Une table "ronde" (ou rectangulaire) et une meilleure politique de la part des "chefs" aurait sans doute évité ce bémol dans une journée pourtant très réussie.
Très belle étape, ces Assises départementales, après le Parlement Ephémère Grand-Est des 19 et 20 janvier 2018 ! Elles ont permis de mettre en regard les 15 résolutions du PFMR avec ce qui est attendu d'une collectivité départementale. Le besoin exprimé par tous d'espaces d'échanges, de coopérations, d'inter-connaissance, de complémentarités d'actions, de médiation, transparaît à tous les niveaux. Le périmètre pertinent de construction de ces coopérations est sans aucun doute le territoire communautaire. Les 9 communautés de communes et les 2 agglomérations des Vosges seront incontestablement les "terres à cultiver" pour en faire des territoires créatifs, solidaires, innovants ! Quelques-un ont commencé, d'autres en prennent conscience. A chacun de "remonter ses manches" en toute confiance, et avec l'adage "aide toi, le ciel t'aidera", nous y parviendrons collectivement (institutions, collectivités, associations, citoyens...)
Belle initiative !

Ajouter un commentaire