Domaine(s) d'activité

  • Ateliers
  • Arts plastiques - arts visuels
  • Ecriture

Présentation

Peintre installée au coeur de la station thermale de Plombières-les-Bains, je me livre à des créations en peintures traditionnelles et numériques.

Diplômée en Sophorologie caycédienne et en relaxation par l'Académie de Psychothérapie et de Sophorologie de Paris, c'est dans le lâcher prise

que je réalise des tableaux à l'encre, à l'acrylique, aux pastels secs sur tous supports.

Mes peintures sont issues des mouvement symbolique et informel.

Les thémes abordés sont principalement la nature et l'intériorité des êtres, j'entre alors dans une démarche éco-philosophique.

Un univers pictural singulier qui s'inscrit dans une démarche artistique, proche de l'éco-philosophie. Le terme "écologie" prend en compte la dimension environnementale mais aussi psychique de l'Humain ainsi la Nature et l'esprit voguent ensemble et sont indissociables. Mon travail consiste à partir à la rencontre de l'essence même du sujet à traiter. Dans la représentation de ce dernier, c'est surtout son âme qui est représentée sans pour autant en définir tous ses contours.

La matière n’est pas cette substance élémentaire que s’approprie le travail de figuration mais plutôt une étoffe organique et réelle qui est tant celle des hommes et de son environnement et qui tend vers une approche de l’univers. Les couleurs rompues, saturées donnent un aspect vieilli, usé, gage du temps qui passe en ramenant le spectateur à l’état originel de la vie. Possédant un sens très vif pour la précarité des choses, mes toiles semblent avoir vécues. Fossiliser l’instant par la présence d’empreintes, de textures, de griffures, de rayures voire de circonvolutions est une priorité.

Mes toiles se regardent avec des yeux d’investigateurs. Le monde naturel (minéral, végétal, animal) semble jaillir dans sa complexité sous la seule enveloppe des matières. C’est ainsi qu’une goutte en suspension évoque la fluidité, une tache sombre représente un gouffre, les vaisseaux ligneux d’une écorce d’arbre symbolisent le puissant jaillissement de la vie tout comme les crevasses d’une roche suggèrent l’image des ténèbres dans lesquelles l’Homme peut trouver refuge. Sentiments, émotions, passions, pulsions de vie et de mort se conjuguent dans les différents aspects de la matière, cette dernière étant le symbole d’un univers vivant à travers les âges dans une vision poétique.

Parfois, nos yeux sont surpris de voir apparaître un tableau ou plusieurs petits tableaux dans le tableau finalisé, il s’agit de scènes de vie. Beaucoup d’évocations possibles sont suggérées par les éraflures, les fissures, les trous, les masses à l’instar des peintres informels comme Jean Fautrier, Rafaël Canogar, Antonio Tapiès… L’utilisation de plusieurs matériaux étrangers comme le faisait l’italien Burri, inventeur d’une nouvelle technique dans le domaine de l’informel tend à affirmer que mon approche est « polymatérielle ». Ces matériaux (papier, cartons, images, linogravures, végétaux) sont insérés dans le tableau comme éléments de peinture au même titre que la couleur. Imposer la matière, sentir sa construction, sa profondeur dans une réalisation à la fois énergique et fantastique situe au départ mon travail aux confins de l’abstrait-expressionnisme tout en le dépassant. Ainsi, la vie bouillonne : secousses, spasmes, frémissements se lisent dans toute l’œuvre au point de dérationaliser l’humain. En somme, ma peinture est symbolique, intérieure et s'éloigne de toutes conventions. Mon objectif est d'amener "les spectateurs-acteurs" à voyager au-delà de ce qui est visible afin de les entraîner à observer le monde d'une autre manière.

 

 

 

Ses contributions

Aucun sujet pour le moment.