Etude IFOP & Weezevent - les français et la reprise des événements de divertissement post-confinement

Description

 

 

Une étude Ifop-Weezevent témoigne du sentiment de manque et détaille les motifs d'inquiétude des Français, mais aussi leurs attentes pour participer de nouveaux aux activités culturelles et sportives.  

Cette enquête a été réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 1 017 personnes âgées de 18 ans et plus, entre le 18 et le 20 mai 2020, soit pendant la première phase de déconfinement.

93% des Français ressentent un manque quant à la pratique d’activités de divertissement suite au confinement. Ils sont également 93% à se dire inquiets de pratiquer de nouveau ces activités dans le contexte actuel.

Bonnes nouvelles : 100% comptent de nouveau reprendre leurs activités à brève échéance, 85% voulant maintenir ou augmenter leur budget alloué aux divertissements.

Dix secteurs du divertissement événementiel ont été étudiés : festivals, concerts, night clubs, sports pratiquants et spectateurs, salons, foires, conventions, mais aussi cinémas et parcs à thème…

Parmi les enseignements de l’étude, 53% des personnes interrogées placent les mesures sanitaires prises par les organisateurs dans les deux critères les plus important pour participer à nouveau et 59% attendent de pouvoir vivre les événements dans des conditions identiques à l’avant-crise.

Télécharger l'étude : 

Etude IFOP_Weezevent_2020
PDF icon etude_ifop_weezevent_juin_2020.pdf

(source : Culturelink)

10_chiffres_cles

 

 

Image(s)
Documents à télécharger