Recherche par mot-clé : « Epinal »

code postal
88000
code insee
88160
Communauté de commune
Canton

Mots-clés associés :

Les rendez-vous des visiteurs [Projet]

Du 11 au 26 avril (vacances scolaires)

 

> Les vacances entre amis visites guidées adultes, tous les jours à 15h, durée 30 min. env. Réservation conseillée.

Suivez le guide et découvrez quelques œuvres de l’exposition temporaire soit l’occasion d’interroger nos préjugés sur le loup et, peut-être, apprivoiser nos peurs.

Les rendez-vous des visiteurs [Projet]

Du 15 février au 1er mars (vacances scolaires)

 

> Les ateliers sur la table rouge atelier parent-enfants, les mercredis, jeudis et vendredis de 14h à 17h, en continu
Le musée de l’image vous propose de jouer avec le Petit Chaperon rouge. À partir des images de sa collection, fabriquez un masque, un pantin, un flipbook ou même un thaumatrope…

Les rendez-vous des visiteurs [Projet]

Du 15 février au 1er mars (vacances scolaires)

 

> Les vacances entre amis visites guidées adultes, tous les jours à 15h, durée 30 min. env. Réservation conseillée.

Suivez le guide et découvrez quelques œuvres de l’exposition temporaire soit l’occasion d’interroger nos préjugés sur le loup et, peut-être, apprivoiser nos peurs.

Les rendez-vous des visiteurs [Projet]

Les 12 et 26 janvier, 8 et 22 mars, les 3 et 31 mai

 

> Les dimanches en famille visites atelier parent-enfants à 16h, durée 1heure

Réalisez une visite-atelier en famille. Un médiateur vous accompagne tout au long du parcours. Après vous avoir dévoilé quelques secrets sur l’animal, il vous proposera une petite activité plastique pour améliorer la réputation du loup !

Les rendez-vous des visiteurs [Projet]

Les 12 et 26 janvier, 8 et 22 mars, les 3 et 31 mai

 

> Les dimanches entre amis visites guidées adultes à 15h, durée 30 min. env.

Suivez le guide et découvrez quelques œuvres de l’exposition temporaire soit l’occasion d’interroger nos préjugés sur le loup et, peut-être, apprivoiser nos peurs.

Entre chien et loup... [Projet]

> Des tables de jeux, pour néophytes et amateurs, animées en continu par Pl’asso Jeux :

- 2 versions des Trois Petits Cochons (Smart Games / Purple Games) : Pourrez-vous les aider à construire leur maison ?

- 2 versions du Petit Chaperon rouge (Smart Games / Purple Brain) : Saura-t-il trouver son chemin pour rejoindre Mère-Grand ?

- Loup-garou pour une nuit (Ravensburger) :Une nuit. Un jour. Une décision.

- Loup-garou pour un crépuscule (Ravensburger) : Tout le monde est suspect : qui est un redoutable loup ? Telle est la question !

- Guerre des moutons (Asmodée) : Vos moutons paissent en paix et vous essayez d'avoir l'enclos le plus grand. Mais gare aux loups !

- Forêt des frères Grimm (The Grimm Forest - Druid City Games) : Incarner un neveu ou une nièce de l'un des Trois Petits Cochons et entrer en compétition pour construire le plus rapidement possible des maisons en Paille, en Bois ou en Brique.

- Le loup et les brebis (jeu traditionnel) :Apparenté au jeu de Dames, ce damier de 10 cases de côté accueille 1 pion noir (le loup) et plusieurs pions blancs (les brebis). Le but du loup ? Traverser le damier. Celui des brebis : encercler le Loup.

                                                              

> Des activités au cœur de l’exposition proposées par l’équipe du musée :

- 18h30, 19h30 et 20h30, 3 visites décalées de l’exposition pour tester ses connaissances. Au fil des défis proposés, qui saura le mieux mimer, dessiner et chanter l’animal ?

- 19h00 et 20h00, 2 séances des Loups-Garou de Thiercelieux pour se rappeler nos jolies colonies de vacances ou se créer des nouveaux souvenirs…

- en continu, 1 espace retrogaming avec Wolf, jeu pc des années 90, où chacun pourra se relayer pour assurer la survie de notre loup…

La peur du loup ! [Projet]

(conférence/dédicace par Michel Pastoureau – 3€ - sur réservation – durée 1h30)

Il existe en Europe quelques animaux qui jouent un rôle plus important que les autres dans l’imaginaire et le monde des symboles : le loup en fait partie et en est même une des vedettes. Mais c’est aussi un animal bien présent dans la vie quotidienne et qui a longtemps fait peur, non pas tellement dans les sociétés anciennes qu’à partir de la fin du Moyen Age. Les documents d’archives, les chroniques, les gazettes en portent témoignage : du XVe au XIXe siècle, les loups ne s’attaquent pas seulement au bétail, ils dévorent les femmes et les enfants. L’étrange affaire de la bête du Gévaudan (1765-1767) constitue le paroxysme de cette peur qui dans les campagnes n’a disparu que lentement. Aujourd’hui, la littérature, les dessins animés, les livres pour enfants ont fini par transformer l’ancien grand méchant loup en un animal pacifique et même très attachant.

Pourquoi s'intéresser aux images aujourd'hui ? [Projet]

En 2016, Laurent Gervereau – théoricien de l’image, plasticien, écrivain et philosophe français – a fait don au musée de plus de 4500 ouvrages ! Après l’inventaire pointu de ces éditions traitant aussi bien de l’histoire de l’art, de la bande dessinée que du cinéma ou encore de la littérature…, sa bibliothèque personnelle intègre le centre de documentation du musée et devient disponible pour tous les chercheurs et amateurs d’images.

À cette occasion, et en préfiguration de la Fête des images, Laurent Gervereau nous offre une conférence sur son sujet de prédilection.

 

Laurent Gervereau s'intéresse aux images depuis les années 1970. Il a créé livres et films sur ces sujets et a donné ses archives au Musée de l'Image à Épinal. En 2000, il publie deux ouvrages restés fameux : Les images qui mentent et Un siècle de manipulations par l'image, anticipant toutes les questions actuelles sur les "fake news" et la "guerre mondiale médiatique". Ce pionnier vient parler simplement à la fois de la façon dont il s'est intéressé à ce qui est devenu central dans nos sociétés et du fonctionnement aujourd'hui de ce "monde des images".